Géographie de La Bête du Gévaudan

Localisation

Le comté du Gévaudan, de la province du Languedoc, comprenait l’actuel département de la Lozère, avec de plus le canton de Saugues (rattaché aujourd’hui au département de la Haute Loire).

C’est une contrée isolée, d’altitude moyenne de 1 000 mètres, alors peu accessible en raison du relief et des rivières seulement franchissables en bac, ou à gué en période d’étiage.
A l’ouest se trouve le plateau dénudé de l’Aubrac, très venté et sans arbre.

A l’est la Margeride ; le granit y est omniprésent et aurait servi de cache à Gargantua disent les légendes.

Une des régions alors les moins peuplées de France : 16 habitants au km2, contre 45 pour la moyenne nationale à ce moment-là ; (pour mémoire aujourd’hui 74 000 habitants et 14 au km2 contre 125 en France).

Situation Géographique du Gévaudan

Population, économie

C’est une population rurale constituée essentiellement de paysans miséreux dans une zone de montagne sans bassin d’emploi.

Les hivers sont très rudes et les étés chauds et secs. Les récoltes sont souvent insuffisantes pour nourrir tout le monde.

Les maladies infantiles sont courantes dans ces familles nombreuses.

Eglise de Saint-Privat - Margeride

Territoire des Agissements de la Bête

Le secteur principalement concerné par les attaques de la Bête est le plateau de La Margeride.

Au total la zone ' visitée ' mesure environ 80 km de côté d’est en ouest et du Nord au Sud.

Mais la Bête, dite du Gévaudan, a débordé de ce Comté : à l’est en Ardèche (le Vivarais), au nord en Auvergne (le Velay), et à l’ouest dans l’Aveyron (le Rouergue).


D’ailleurs la Bête est apparue, et a été détruite hors du Gévaudan.

 
Carte Globale des attaques de la Bête du Gévaudan

Carte Globale des Attaques de la Bête du Gévaudan
(Cliquez sur les cartes et photos pour Zoomer / Dézoomer)

 
Le Granite de la Margeride


 
 
 


 
 
 
 
Copyright © 2019 Kréalistana