Qu'était La Bête du Gévaudan ?

Parmi toutes les hypothèses avancées, essayons d'y voir plus clair ...

Un ours ?

Certains l’ont cru en raison des griffures présentes sur certaines victimes, et de la force déployée. Mais un ours ne court pas si vite, et puis les paysans connaissaient cet animal, qui était déjà exhibé par les montreurs d’ours itinérants ; de plus l’ours hiberne en hiver.

Un félin ?

Un lynx, un léopard, ou un guépard ; de par la discrétion dans l’approche de ses victimes, et la rapidité des attaques.

Les témoignages des rescapés parlent d’une robe tantôt tachetée, marbrée, rayée, et d’une queue traînant à terre, ce qui rappelle effectivement un félidé. Alors ? Peut-être ?

La Bête du Gévaudan, un félin ?

Un canidé inconnu ?

Lycaon, dhole, ou autre animal hybride, car les empreintes relevées ressemblaient à celles du loup. Peut-être ?

Une hyène ?

Comme l’ont affirmé certains, en raison de son endurance à la course, de ses oreilles arrondies, de sa pression maxillaire et des cris parfois entendus. Peu probable.

Un humain seul ?

Loup garou, lycanthrope, homme loup ? Pas crédible ; les chasseurs ont bien vu courir un animal sur ses 4 pattes devant leurs chevaux, les rescapés décrivent bien une bête .
Un homme n’aurait pu avoir une telle endurance ; il aurait été démasqué par ses proches.

Un simple loup ?

Mais dès le début les paysans ne parlent jamais de loup mais de Bête (bestia, bestieu, bestio,...) ; il faut croire à leur bon sens.
Ce sont certains historiens et auteurs qui trouveront commode d’inculper le loup dans cette affaire.
A ce jour, au vu de nos connaissances sur l’éthologie du loup, il est très peu probable qu’il soit l’auteur de cette longue série meurtrière.

Un animal préhistorique ?

Un extra-terrestre ?

Un démon envoyé par Dieu ?

Ces dernières hypothèses, qui pouvaient se concevoir au 18 ème siècle dans les campagnes, nous paraissent bien improbables aujourd’hui.


 
 
 


 
 
 
 
Copyright © 2019 Kréalistana